Certifications & Labels : LABEL PASSIV'HAUS

Le label Passiv’Haus est né en Allemagne au début des années 1990. L’objectif était de s’attaquer à l’un des piliers de la révolution énergétique : la Sobriété. Ce pilier est d’ailleurs défini comme la première étape de la démarche Négawatt ou encore comme le pré-requis de la Troisième Révolution Industrielle en région Hauts de France.

 

 

Le passif a réussi à démontrer que la sobriété pouvait procurer un gain de confort sans vraie contrainte.

 

25 ans plus tard, les engagements sont tenus sur le long terme avec des consommations réelles conformes aux estimations et un confort maintes fois loué.

 

A l’heure de l’avènement du bâtiment à énergie positive, le Passif n’est pas en reste avec 2 nouveaux labels :

 

  • Bâtiment Passif Plus
  • Bâtiment Passif Premium

 

Le premier est attribué aux bâtiments qui compensent leurs consommations d’énergies par une production renouvelable. Le second récompense les bâtiments qui vont plus loin et sont excédentaires.

 

Ce label est délivré par l’association La Maison Passive France.

 

 

LA PHILOSOPHIE //

 

Contrairement à la RT2012 qui a tendance à valoriser les équipements techniques performants en priorité, la démarche Bâtiment Passif prône une conception sans faille du Bâti :

  • Isolation renforcée,
  • Suppression des ponts thermiques,
  • Etanchéité à l’air irréprochable.

 

Il est important d’insister sur le fait que c’est seulement en unissant ces 3 leviers que l’on parvient à une réelle sobriété énergétique.

 

Une fois ce travail sur l’enveloppe achevé, la performance des installations techniques devient le second enjeu :

  • Equipements à haut rendements (production de chaleur, de froid, ventilation, électroménager, etc.)
  • Régulations performantes (chauffage, éclairage, protections solaires, etc.)
  • Isolation et équilibrage des réseaux (hydrauliques, aérauliques)

 

Grâce à un paramétrage conforme à l’usage prévisionnel du bâtiment et à l’implication des occupants pour le respecter, le label Passiv’Haus garantit les consommations au sens des factures énergétiques réelles.

LES CRITERES //

 

  • de chauffage Bch ≤ 15 kWh/m².an
  • Consommation totale d’énergie Cep ≤ 120 kWhep/m².an
  • Etanchéité à l’air n50 ≤ 0.6 vol/h

 

NOTA : Ne pas confondre Besoin et Consommation. Le besoin est exprimé en énergie utile (kWh), c’est l’énergie physique dont on a besoin en « bout de chaine » alors que la consommation est exprimée en énergie primaire (kWhep), au début de la chaine de production d’énergie (centrale nucléaire, chaudière, etc.).

 

Le Besoin de chauffage Bch sert à valoriser la performance énergétique du Bâti.

 

 

La Consommation totale Cep tient compte de la performance des équipements techniques installés mais elle englobe surtout toutes les consommations dites mobilières (prises électriques, etc.). En comparaison, le Cep de la RT2012 ne prend en compte que 5 usages (chauffage, refroidissement, éclairage, ECS, auxiliaires).

 

 

L’étanchéité à l’air est mesurée à 50 Pa alors qu’en RT2012 elle n’est mesurée qu’à 4 Pa, l’exigence est ainsi 4 fois plus élevée.

LABEL EFFINERGIE + EN RT 2012 LABEL HQE™ Infrastructures HQE™ CERTIFICATION BBCA CERTIFICATION HQE Aménagement™ HQE